Coup de gueule sur la nudité publicitaire

En avez-vous marre des femmes nues placardées en affiche pour vendre des produits X ou Y ? Voici un periti coup de gueule d’une internaute.

 

Chères Galeries Lafayette,

Cela fait bientôt un mois que je tombe tous les matins sur votre nouvelle affiche de campagne, fièrement placardée aux quatre coins de Paris. Une femme nue, engluée de liquide transparent, position lascive, seins écrasés, culotte ostensiblement pendue au bout du pied. Bon, à priori, rien de bien original. Vous n’êtes évidemment pas la seule marque à objectifier les femmes, ni à surfer sur les clichés sexistes pour vendre. Sans parler du lien logique entre une paire de seins et des promotions, évidemment inexistant. Mais dans le cas de votre affiche, le petit problème c’est que

1) la photo est explicitement à caractère sexuel, jambe tendue, culotte prête à tomber

2) elle est placardée sur tous les métros de Paris.

C’est à dire que vous en imposez la vue à tous les passants : femmes, enfants, adolescents, tous âges confondus. Vous nous imposez à tous, sans exception, votre vision de la femme. Femme ouverte, femme nue, femme frivole, objet sexuel.

Je ne prends pas la parole au nom d’une prétendue vérité absolue ni d’une éventuelle morale puritaine, dont je me fous royalement. Je vous parle en tant que femme lambda. Une femme qui en a marre de se voir représentée par des stéréotypes réducteurs. Une femme qui en a ras-le-bol de vivre dans une société assise sur son sexisme. Une femme qui n’en peut plus d’être assaillie par des clichés misogynes au quotidien ; dans le métro, au cinéma, à la radio, à la télé.

En tant que femme, cette affiche m’agresse. Je me sens réduite à une paire de jambes ouvertes, à un corps, prêt à être consommé. Je me sens, une fois de plus, offerte en pâture à l’imaginaire collectif de la femme-objet, que vous reproduisez et entretenez. Je me sens rabaissée, personnellement et collectivement, aux yeux de tous. Et par dessus tout, je désespère en pensant à toutes ces personnes que cela ne choque même plus. Une femme nue, souriante et jambes ouvertes, quoi de plus banal ?

Bref, vous n’avez pas besoin de sexisme pour écouler vos stocks. Enlevez cette affiche.

à partager avec votre opinion personnelle. 

Alexandre Lecouillard on sabwordpressAlexandre Lecouillard on sabfacebook
Alexandre Lecouillard
Le Bienheureux
Je vous invite à me rejoindre sur Horyou et Facebook.
Cliquez simplement sur F ou W pour visiter ma page ou mon site perso.

You may also like...

Rejoignez-nous !

Cliquez sur « Share »

RADIO ÉVEIL

X