Découvrez Les Ecoducs, des ponts pour animaux

route verte 5

 

Des ponts pour animaux, viaduc verts, sovrappassi pour la faune sauvage. Oeuvres architecturales construites sur les routes pour permettre à la faune sauvage de traverser en toute sécurité et en mesure de sauver des milliers d’animaux.

Nous sommes en hollande où il y a environ 600 constructions similaires à celles-ci.

route verte 4

Les Ecoducs (aussi nommés « passages fauniques » ou « passages à faune »1,2, ou encore « écoponts ») sont des passages construits ou « réservés » dans un milieu aménagé, pour permettre aux espèces animales, végétales, fongiques, etc. de traverser des obstacles construits par l’homme ou résultant de ses activités (agriculture, sylviculture, extraction…). On parle souvent de passages « supérieurs » ou « inférieurs » selon qu’ils passent au-dessus ou en dessous de l’infrastructure fragmentante. Celle-ci est le plus souvent une infrastructure de transport de personnes, de biens ou d’énergie, mais il peut s’agir d’autres éléments fragmentant du paysage (cours d’eau aux berges artificialisées, mur de fortification, no-man’s land militaire, etc.).
Les écoducs sont souvent construits en guise de mesures compensatoires résultant d’une étude d’impact.

Wiki, pour en savoir plus: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89coduc (Passionnant)

route verte 6route verte 3

L’objectif premier d’un écoduc est que les populations d’espèces sauvages séparées par un aménagement humain soient à nouveau reliées afin qu’elles puissent se déplacer pour répondre à leurs besoins vitaux (de migration et d’échanges de gènes et d’individus au sein d’une métapopulation)

route verte 2

Pour mieux inviter la faune à les traverser, ces passages sont soigneusement étudiés et positionnés en connectivité avec des habitats proches et favorables à la biodiversité, ou sur d’anciens couloirs naturels de migration (vallées, combes, ripisylve, pelouse calcaire, bande prairiale, forêt ou bocage, lande, tourbière ou autre zone humide, etc.).

Ils sont généralement végétalisés de manière à offrir un milieu propice aux espèces amenées à les franchir.
Dans quelques cas, pour des raisons pratiques ou de coût, l’écoduc n’est qu’une « passerelle mixte » associant un passage piéton, cycliste, cavalier, voire une petite route. Il est alors moins efficace pour de nombreuses espèces qui craignent la présence et l’odeur humaine ou la proximité de l’Homme.

route verte 1

REJOIGNEZ RADIO EVEIL SUR FACEBOOK

 

radio eveil. 1

Alexandre Lecouillard on sabwordpressAlexandre Lecouillard on sabfacebook
Alexandre Lecouillard
Le Bienheureux
Je vous invite à me rejoindre sur Horyou et Facebook.
Cliquez simplement sur F ou W pour visiter ma page ou mon site perso.

You may also like...

Rejoignez-nous !

Cliquez sur « Share »

RADIO ÉVEIL

X