Ménard, catholique pied-noir, anarchistes, trotskistes qui devient extrémiste de droite

Issu d’une famille catholique pied-noir installée en Algérie depuis 1850, Robert Ménard a neuf ans lorsque sa famille est rapatriée d’Algérie.

Après s’être rapproché de l’extrême droite, il se lance dans la vie politique à l’occasion des élections municipales de 2014 à Béziers : il est élu maire de cette ville avec le soutien du Front national, de Debout la République, du Mouvement pour la France et du Rassemblement pour la France.

menard 2

Robert Ménard suit les cours du collège religieux Saint-Gabriel à Saint-Affrique, et envisage de devenir prêtre, ce à quoi sa mère s’oppose. En mai 1968, il fait fermer son collège. Poursuivant ses études à Montpellier, il choisit la philosophie, choix qu’il décrit comme ne répondant pas spécialement à une vocation.

En 1973, au lycée Jean-Moulin à Béziers, à l’époque des manifestations contre la loi Debré de réforme de l’enseignement, il donne des cours de philosophie, pendant les grèves, à des lycéens pour éviter qu’ils ne prennent trop de retard.

Toujours à Béziers, il est proche des milieux anarchistes puis trotskistes et milite à la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), de 1973 à 1979. Il s’inscrit par la suite au Parti socialiste4, qu’il rejoint via le courant du CERES, l’aile gauche du PS ; il sera délégué du CERES pour la fédération de l’Hérault au congrès de Metz (6 au 8 avril 1979)13. Il démissionne du PS six mois après l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République, se disant stupéfait par tous ceux « qui se précipitaient sur les places »

Pour en savoir plus: https://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_M%C3%A9nard

menard 3

En Février 2015, Le maire de Béziers Robert Ménard, élu grâce au soutien du Front national, déclenche une nouvelle polémique. Après avoir changé le nom d’une rue pour lui attribuer celui d’un général putschiste de la guerre d’Algérie et avoir instauré un couvre-feu pour les mineurs, ses services ont lancé une campagne pour annoncer l’armement des agents de la police municipale. Une campagne de communication sous le feu des critiques.

Cela n’a pas du tout été du goût du ministre de l’Intérieur Bernard Cazneuve et a suscité l’indignation de certains élus, l’accusant d’entretenir un climat de peur.

Source: France 24 Béziers.

Petit retour des internautes sur le sujet

menard 5menard 4menard 6

 

La question est comment un  catholique pied-noir, prof de philo anarchiste puis trotskiste  militant à la Ligue communiste révolutionnaire a-t-il put finir à  l’extrême droite et sortir de tels propos?

 

 

 

 

Alexandre Lecouillard on sabwordpressAlexandre Lecouillard on sabfacebook
Alexandre Lecouillard
Le Bienheureux
Je vous invite à me rejoindre sur Horyou et Facebook.
Cliquez simplement sur F ou W pour visiter ma page ou mon site perso.

You may also like...

Rejoignez-nous !

Cliquez sur « Share »

RADIO ÉVEIL

X